• Nanikoise

Etre en Amour..

Mis à jour : mars 2

Je m'analyse assez régulièrement... Je vous l'ai dit, je suis une femme de confessions. J'ai mes carnets remplis de petits secrets. J'ai toujours trouvé important de livrer et confesser mes pensées pour libérer l'âme et ses nombreux déboires. Dans mon carnet, il y a quelques lignes où j'évoque mon désir d'être amoureuse. Voilà, j'ai lâché le mot : I want to be in love.

Ce sentiment, j'ai cru l'avoir vécu il y a très longtemps. J'étais jeune et insouciante. Un amour de jeunesse où je me suis laissé bercée par les paroles et gestes d’un homme.

À 20 ans, j'avais cédé, j'avais décidé de tout donner, à celui qui m'avait choisie. J'avais cru en ses jolis mots et ces souvenirs en photos. Pas le temps de me questionner, je souhaitais emménager. Une nouvelle vie, derrière Paris... Un petit coin cosy proche de la gare d'Antony.

À 20 ans, je connaissais presque que rien de ce que la vie pouvait me réserver. J'avais ce sentiment dans le coeur qu'avec lui tout était possible. Mariage, enfants, maison...J'étais décidé à devenir une femme mariée, une femme engagée. Mais Mr s'est rétracté et n'a pas hésité à m’abandonner la veille d'un 1er janvier.

Avec du recul aujourd'hui, je suis heureuse que cela soit arrivé. J'aurai préféré d'autres circonstances mais, c'est tout cela constitue mon passé.


À l'heure actuelle, je suis une femme encore un peu blessée, d'avoir été si naïvement manipulée. Mon rapport avec les hommes est toujours un peu décalé parce que je crains de montrer ma vulnérabilité. J'ai si souvent donné mon coeur, qu'on me l'a émietté. C'est donc avec force et terreur que je reste cachée. Pourtant ce désir d'aimer reste présent et se réveille tout doucement... Comment faire pour ne pas sombrer ? Comment faire pour ne pas tomber ?


Ne réveillez pas l'amour avant qu'elle le veuille (cant.3 :6), c'est un passage que le Seigneur m'a donné. Je ne te cache pas ma peur. Cette peur d'être exposée et encore blessée. Pourtant, mon coeur me dit aussi que c'est le moment de te revelér si tu veux rencontrer l'homme de ta destinée.


Ce texte est une lettre ouverte à toutes les âmes blessées, je ne connais pas ta vie et encore moins le nombre de tes rejets mais il en existe Un qui s'appelle Jésus Christ et c'est Lui qui nous restaure petit à petit !


Que le Seigneur guérisse nos coeurs,

Douce nuit,

Nanikoise


42 vues

©2019 par NANIKOISE. Tous droits réservés